Mustigarufi

La zone boisée de Mustigarufi, devenue zone protégée en 1992 grâce au WWF et Italia Nostra avec celui de Gabbara. En plus de vastes zones à l'eucalyptus, très vaste et sans sous-bois, il y a des domaines aussi de chênes, avec de riche sous-bois.

Pour les amateurs de la découverte de la nature, rien ne manque, la zone boisée est également équipée pour se détendre, pour faire de la marche, en VTT, en quad ,à vélo et à cheval pour découvrir le caractère unique de cette belle région boisé.
Tout le long du chemin, il y a des  ruines et les restes de fermes, maisons et des exploitations agricoles appartenant à la population de travailleurs agricoles dans la région qui ont quitté la campagne et déménagé vers les villes.

Ce fut exactement en cette période  pendant laquelle une grande partie du territoire, entre les zones de Gabbara et Mustigarufi, a été converti en boiserie.
En abordant ces murs maintenant en ruine , on peut quand même imaginer la vie que les personnes menaient , la tranquillité de la campagne et le quotidien, la simplicité typique des agriculteurs pendants les fatigantes journées passées à l'extérieur et avec les animaux.

Sur le chemin il y a aussi des endroits avec des tables et des bancs, des barbecues et des toilettes, la zone de pique-nique plus fréquenté a été organisée par les gardes forestiers au début de la route provinciale 22 dans le nord-est de l'ensemble de la zone boisée.
Dans le Mustigarufi, près de la fin du chemin, il y a un vieux corps de ferme, rénové, autrefois habité par des agriculteurs qui travaillaient la terre.
La ferme est en pierre, avec des garnitures en bois, très agréable, avec un grand espace en face recouvert de gravier.
De l'extérieur, on peut également voir à l'intérieur par le portail d'entrée , un puits d'eau au centre du sol externe  aussi en pierre.
Sur le toit, sur le côté gauche, il y a un crucifix qui indique l'existence d'une chapelle, probablement un lieu de prière pour les travailleurs de l'endroit.

Dans ce cadre agréable, on a également installé des toilettes pour les touristes sans gâcher l'extérieur du bâtiment, rendant un service utile pour les touristes qui viennent visiter ce dernier centre d'intérêt avant de sortir  de l'aire protégée.
A l'entrée de l'aire ,au niveau en dessous, là où il y a un écriteau en bois sculpté de Mustigarufi, il y a  une délicieuse et intime aire avec des tables et des bancs en bois brut, idéal pour les pique-niques et la détente.

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, dans ces zones, apparemment désertes, il y a beaucoup de lieux fréquentés par les sportifs, les touristes et les habitants curieux profitant du beau temps,  se trouvent en contact avec la nature à seulement quelques pas de la maison.

Video

 

.